SALLE 10

Cette galerie supérieure montre la structure de la façade du milieu du XVIe siècle, correspondant à la réforme du palais Renaissance de l’archevêque Hernando d’Aragon. Sur le mur on peut voir la structure de la façade gothique de la chapelle de Dalmau de Mur, découverte lors de la restauration du bâtiment après avoir été emparée depuis le XVIe siècle.
La sélection des oeuvres présentées ici nous permet de comprendre le développement de la religiosité et de l’esthétique entre le XVIe et le XVIIe siècles, entre les mains de certains des artistes les plus représentatifs. De la sérénité et de l’équilibre de la Renaissance incarnés dans l’œuvre du sculpteur Damien Forment et de son disciple Gabriel Yoli, jusqu’à atteindre une plus grande expressivité avec l’art baroque. Nous en voyons quelques exemples dans l’ensemble des Enfants de Jésus. Suivant le modèle crée par Martinez Montañés vers 1600, ils reflètent l’intérêt de cette époque pour renforcer la réalité humaine de Dieu, en saisissant l’essence du monde de l’enfance, incarné dans l’Enfant Jesús.

Cette galerie supérieure montre la structure de la façade du milieu du XVIe siècle, correspondant à la réforme du palais Renaissance de l’archevêque Hernando d’Aragon. Sur le mur on peut voir la structure de la façade gothique de la chapelle de Dalmau de Mur, découverte lors de la restauration du bâtiment après avoir été emparée depuis le XVIe siècle.
La sélection des oeuvres présentées ici nous permet de comprendre le développement de la religiosité et de l’esthétique entre le XVIe et le XVIIe siècles, entre les mains de certains des artistes les plus représentatifs. De la sérénité et de l’équilibre de la Renaissance incarnés dans l’œuvre du sculpteur Damien Forment et de son disciple Gabriel Yoli, jusqu’à atteindre une plus grande expressivité avec l’art baroque. Nous en voyons quelques exemples dans l’ensemble des Enfants de Jésus. Suivant le modèle crée par Martinez Montañés vers 1600, ils reflètent l’intérêt de cette époque pour renforcer la réalité humaine de Dieu, en saisissant l’essence du monde de l’enfance, incarné dans l’Enfant Jesús.

Ce détail correspond à l’oeuvre “Pleures devant le corps gisant du Christ”, réalisée par Damián Forment. Il faisait partie du retable de la paroisse de la Madeleine, à Saragosse. Cette composition transmet l’équilibre et la douleur contenus propres à la Renaissance, puisque Damien Forment fut le plus grand représentant de ce style en Aragon, réalisant des œuvres aussi importantes que le grand retable de la Cathédrale-Basilique du Pilier et le retable de la cathédrale de Huesca.

Parmi les représentations les plus importantes dans l’art baroque espagnol se trouve l’image de l’Immaculée Conception. Dans cette salle, nous pouvons voir deus sculptures qui suivent l’iconographie fixée au XVIe siècle, selon laquelle elle est toujours accompagné d’éléments symboliques tirés de différents textes bibliques, comme on le voit dans l’Inmaculée provenant de la paroisse Saint-Philippe et Saint-Jacques le Mineur. Ainsi, les nuages, les chérubins et le croissant de lune sur lesquels se situe l’image de la Vierge, ont été extraits de l’Apocalypse. Bien que ce soit au Moyen Âge que sa dévotion a surgi, c’est en 1845 qu’il a été défini comme dogme, dans l’encyclique de Pie IX.

Ce détail correspond à l’oeuvre “Pleures devant le corps gisant du Christ”, réalisée par Damián Forment. Il faisait partie du retable de la paroisse de la Madeleine, à Saragosse. Cette composition transmet l’équilibre et la douleur contenus propres à la Renaissance, puisque Damien Forment fut le plus grand représentant de ce style en Aragon, réalisant des œuvres aussi importantes que le grand retable de la Cathédrale-Basilique du Pilier et le retable de la cathédrale de Huesca.

Parmi les représentations les plus importantes dans l’art baroque espagnol se trouve l’image de l’Immaculée Conception. Dans cette salle, nous pouvons voir deus sculptures qui suivent l’iconographie fixée au XVIe siècle, selon laquelle elle est toujours accompagné d’éléments symboliques tirés de différents textes bibliques, comme on le voit dans l’Inmaculée provenant de la paroisse Saint-Philippe et Saint-Jacques le Mineur. Ainsi, les nuages, les chérubins et le croissant de lune sur lesquels se situe l’image de la Vierge, ont été extraits de l’Apocalypse. Bien que ce soit au Moyen Âge que sa dévotion a surgi, c’est en 1845 qu’il a été défini comme dogme, dans l’encyclique de Pie IX.

En savoir plus…

 

  • Damien Forment est décédé en 1540 et peu après, en 1545, le Concile de Trente a lieu et, avec lui. Le début de la Contre-Réforme. Ce contexte a favorisé le début de l’art baroque.

¿Sabías que?…

 

  • Damien Forment est décédé en 1540 et peu après, en 1545, le Concile de Trente a lieu et, avec lui. Le début de la Contre-Réforme. Ce contexte a favorisé le début de l’art baroque.

 

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies