SALLE 8

La salle dans laquelle nous nous trouvons correspond au palais gothique-mudéjar du XIVe siècle. C’est à ce moment-là que le pape Jean XXII éleva l’évêché de Saragosse à archevêché, notamment le 14 juin 1318. Depuis lors, les évêchés de Jaca, Huesca, Tarazona, Pamplona, Albarracín et Calahorra dépendant du nouveau siège métropolitain. C’est alors que l’archevêque de Saragosse, à ce moment´la Pedro López de Luna, commença à présider le couronnement des rois d’Aragon à La Seo de Saragosse, en tant que siège de l’évêque. Les salles de cet étage nous introduisent dans les dépendances du palais des rois d’Aragon et nous montrons des témoignages intéressants qui sont restés de différentes périodes où de palais a servi de résidence aux archevêques de Saragosse, ainsi qu’aux rois et à leur famille lorsqu’ils visitaient Saragosse.

La salle dans laquelle nous nous trouvons correspond au palais gothique-mudéjar du XIVe siècle. C’est à ce moment-là que le pape Jean XXII éleva l’évêché de Saragosse à archevêché, notamment le 14 juin 1318. Depuis lors, les évêchés de Jaca, Huesca, Tarazona, Pamplona, Albarracín et Calahorra dépendant du nouveau siège métropolitain. C’est alors que l’archevêque de Saragosse, à ce moment´la Pedro López de Luna, commença à présider le couronnement des rois d’Aragon à La Seo de Saragosse, en tant que siège de l’évêque. Les salles de cet étage nous introduisent dans les dépendances du palais des rois d’Aragon et nous montrons des témoignages intéressants qui sont restés de différentes périodes où de palais a servi de résidence aux archevêques de Saragosse, ainsi qu’aux rois et à leur famille lorsqu’ils visitaient Saragosse.

Ce fragment correspond à une fenêtre gothique-mudéjar en plâtre sculpté, appartenant à l’agrandissement du palais commandé par le roi Pierre IV le Cérémonieux et l’archevêque Lope Fernández de Luna après l’incendie de 1372. À l’origine, toute la surface était polychromie, mais on peut voir que des traces de pigment rouge dans la décoration végétale qui recouvre une partie de la surface.

Ce fragment correspond à une fenêtre gothique-mudéjar en plâtre sculpté, appartenant à l’agrandissement du palais commandé par le roi Pierre IV le Cérémonieux et l’archevêque Lope Fernández de Luna après l’incendie de 1372. À l’origine, toute la surface était polychromie, mais on peut voir que des traces de pigment rouge dans la décoration végétale qui recouvre une partie de la surface.

La sculpture de Marie-Madeleine décorait l’accès de la paroisse de Sainte Marie Madeleine de Saragosse. Son style montre l’influence de l’art flamand sur l’art aragonais du XVe siècle. A travers de la verrerie on peut voir l’escalier construit au XVIIIe siècle, dans l’agrandissement du palais archiépiscopal dans sa zone sud. Cet agrandissement a été initié par l’archevêque illustré Bernardo Velarde et Velarde. C’est lui qui a décidé de lancer une série d’ouvrages architecturaux pour l’emploi général à un moment où la pauvreté régnait dans la société.
Cet escalier donne accès à la zone de réception du palais archiépiscopal, fruit de la réforme du XVIe siècle.

La sculpture de Marie-Madeleine décorait l’accès de la paroisse de Sainte Marie Madeleine de Saragosse. Son style montre l’influence de l’art flamand sur l’art aragonais du XVe siècle. A travers de la verrerie on peut voir l’escalier construit au XVIIIe siècle, dans l’agrandissement du palais archiépiscopal dans sa zone sud. Cet agrandissement a été initié par l’archevêque illustré Bernardo Velarde et Velarde. C’est lui qui a décidé de lancer une série d’ouvrages architecturaux pour l’emploi général à un moment où la pauvreté régnait dans la société.
Cet escalier donne accès à la zone de réception du palais archiépiscopal, fruit de la réforme du XVIe siècle.

En savoir plus…

 

  • Le roi Charles III de Navarre, en 1406, le pape Benoît XIII, en 1410, le pape Adrian VI en 1522 et Philippe II, résidaient temporairement dans cette partie du bâtiment.
  • C’est dans ce palais que mourut la princesse Elisabeth de Castille en 1498, à la naissance du prince Miguel de la Paix. Cet infant était appelé à être roi de Castille, du Portugal et d’Aragon s’il avait vécu.

En savoir plus…

 

  • Le roi Charles III de Navarre, en 1406, le pape Benoît XIII, en 1410, le pape Adrian VI en 1522 et Philippe II, résidaient temporairement dans cette partie du bâtiment.
  • C’est dans ce palais que mourut la princesse Elisabeth de Castille en 1498, à la naissance du prince Miguel de la Paix. Cet infant était appelé à être roi de Castille, du Portugal et d’Aragon s’il avait vécu.

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies